Caroline Vély avec François BAYROU

Caroline Vély avec François BAYROU

lundi 19 mars 2007

Bayrou : la jeunesse est la "clé de l'avenir" du pays

le 18 mars 2007

En visite dimanche au Salon de l'Etudiant, le candidat UDF à la présidentielle a proposé la création d'un "grand ministère sociétal".

François Bayrou a aussi plaidé pour une "politique de non discrimination" au bénéfice des jeunes des banlieues.


Il y a passé plus de cinq heures. En visite dimanche au Salon de l'Etudiant, François Bayrou a réaffirmé son désir de donner priorité à l'éducation et à la jeunesse, "clé de l'avenir" du pays. "Il ne faut pas les regarder comme des électeurs, comme des voix à prendre. Il faut les regarder comme ceux qui vont porter le pays", a déclaré le président de l'UDF à son arrivée porte de Versailles, en fin de matinée. "Tout le monde sait que la formation des jeunes, l'université, la recherche, c'est la question de l'avenir du pays, pas une question, mais 'la' question centrale", a-t-il insisté avant d'entamer une longue tournée de stand en stand, serrant des mains et s'enquérant du parcours de nombreux jeunes venus à sa rencontre.

Pour le député béarnais, ancien ministre de l'Education nationale, les problèmes des étudiants doivent être traités sous tous leurs aspects : orientation, accompagnement à l'entrée de l'université, logement, formation professionnelle, santé. "C'est un immense chantier", a-t-il reconnu. Le candidat centriste a proposé la création d'un "grand ministère sociétal" chapeautant des secrétariats d'Etat chargés de secteurs aussi divers que la jeunesse et les sports, les personnes âgées, internet ou encore l'immigration.

S'il est élu, l'éducation sera - avec l'emploi, les finances publiques et la lutte contre l'exclusion - l'un des chantiers prioritaires sur lesquels gouvernement et Assemblée nationale, "réunie en session extraordinaire", devront plancher "tout l'été, au moins jusqu'au 15 août", a-t-il dit.

Aucun commentaire: